accueil

Musique transacoustique

Sable du désert, rivages des Balkans, jardins d’orient ou d’Espagne, parfums mêlés de méditerranée, le vaisseau d’Astrolabe nous entraine dans une aventure imaginaire à travers les créations de ses musiciens inspirées de toutes leurs influences musicales, mêlant les couleurs des quatre points cardinaux. Entre poésie, feu, transe et passion, leur musique entrelace le nord et le sud, l’est et l’ouest, pour offrir un son original et personnel, un répertoire inédit de compositions et de reprises remaniées.

 

Astrolabe en duo

Astrolabe en trio

Biographies

Guitariste à ses premières notes, Syriane Brisset s’est rapidement tournée vers l’accordéon chromatique pour lequel elle s’est découvert une véritable passion.Principalement inspirée par la musique Méditerranéenne, elle s’imprègne des musiques d’artistes comme Bratsch, André Minvielle, Jo Privat, Richard Galliano ou Vasile Pandelescu.Elle découvre en autodidacte l’instrument et la musique pendant 2 ans après quoi elle intègre l’école toulousaine Music’halle pour une durée de 5 ans. Au cour de ces années de formation Syriane à eu la chance d’avoir comme professeur d’accordéon Jean-Luc AMESTOY et c’est au sien de cette école qu’a eu lieu sa rencontre avec Thierry Di Filippo et Mario Da Silva. Depuis la fin de cette formation, Syriane s’intéresse de près aux musiques traditionnelles d’Europe de l’est (Bulgarie, Macédoine, Roumanie et Albanie).

Navigateur et explorateur de sons, d’univers musicaux et de cultures, Thierry Di Filippo a développé un style personnel bâti de toutes ses expériences aux guitares manouche, nylon, électrique, au luth oriental, dans des domaines allant du jazz aux musiques du mondes (celtique, flamenco, manouche, tsigane, africaine, orientale, etc.) du classique au rock et à l’improvisation libre.Luthiste (oud, luth oriental), il étend son champ artistique en créant son projet ZARCA autour de la musique orientale, du jazz et des musiques du monde, puis plus tard ELECTRIC ZARCA, 4tet à la frontière entre orient, jazz, rock, electro et musique improvisée. Il collabore à l’orchestre MOULTAQA SALAM, dirigé par le maitre des percussions orientales Ali ALAOUI, aux projets MUSIC FROM SOURCE du saxophoniste David El MALEK, HOTEL SAMARCAND, fusion avec les musiques chinoises, japonaises, tibétaines, orientales, jazz, projet de la spécialiste du GUTCHENG Nan JIANG, et ISHA, mélange entre les chants sépharades et le jazz, projet de la chanteuse Naima SHEMOUL.Passionné par la musique improvisée, il a participé au Grand Orchestre d’improvisation toulousain (le FIL) et collabore avec de nombreux artistes musiciens, danseurs, comédiens, conteurs et poètes.Actuellement il travaille sur un nouveau projet personnel : « Jeu de mains », récital de guitare en solo, appelé à évoluer vers un collectif et participe au quartet SHAD, le projet du contrebassiste Youssef Ghazzal, entre jazz, world, rock et musique actuelle.Compositeur, il a gravé sa musique sur une plusieurs albums et participé à l’enregistrement de nombreux projets d’autres artistes.

Mario commence la guitare à l’âge de 18 ans, fasciné par la musique de Django Reinhardt, il apprend en autodidacte pendant quelques années avec ses amis puis décide de partir à la capitale ou il y fait de nombreuses rencontres. Il partage quelques scènes avec les musiciens locaux  et se solidifie fortement sur un aspect rythmique. Après 2 ans à Paris et de retour à Toulouse, il rencontre Thierry Di Filippo et intègre le groupe « Swing39 », ce qui l’amène à s’intéresser aux musiques des Balkans et d’Orient. Ils créent ensemble le groupe « Astrolabe » qui est une sorte de laboratoire ou éclectisme, ouverture d’esprit et folie font bon ménage… Il joue aussi aux côtés des « Swing Vandals » pendant 3 ans avec qui il fait de nombreuses scènes dans les 4 coins de la France et au delà (Istanbul, Espagne, Belgique…)

Pour nous contacter